Al-Qaïda appelle les manifestants sunnites d’Irak à prendre les armes

 

penalty charge 

Al-Qaïda appelle les manifestants sunnites d’Irak à prendre les armes

 

 

La branche irakienne d’Al-Qaïda a appelé jeudi dans un message audio les sunnites à prendre les armes contre le gouvernement de Bagdad, dominé par les chiites et conspué par des milliers de manifestants sunnites depuis un mois.

Dans ce message, Abou Mohammed al-Adnani, porte-parole de l’Etat islamique d’Irak (ISI), encourage les sunnites à poursuivre les manifestations qui secouent les bastions sunnites d’Irak depuis fin décembre.

« Vous avez deux options », explique Adnani dans ce message publié sur un site jihadiste. « Soit vous vous prosternez (devant le gouvernement), et c’est impossible, soit vous vous armez et vous aurez le dessus ».

« Pour regagner la dignité et la liberté, et rejeter l’oppression, il faudra un jour que les balles pleuvent et que le sang soit versé », martèle-t-il.

Et de poursuivre à l’adresse des protestataires: « continuez à organiser vos manifestations bénies et préparez-vous à prendre les armes, les apostats (les chiites, ndlr) vous y forceront (…). C’est seulement alors que nous aurons regagné notre dignité ».

Les manifestants de la minorité sunnite, qui représente environ 24% de la population irakienne, battent le pavé depuis un peu plus d’un mois pour réclamer la libération de détenus incarcérés injustement, selon eux.

Ils exigent aussi l’abrogation de lois antiterroristes, dont ils estiment faire les frais et, plus récemment, la démission du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki.

Le mouvement a débuté après l’arrestation de neuf gardes du corps du ministre sunnite des Finances et s’est tendu la semaine dernière avec la mort de huit manifestants à Falloujah, à l’ouest de Bagdad, tués par l’armée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*